Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.
Tarifs
21€ Tarif normal
10,50€ Tarif jeunes
1,50€ Kulturpass
6€ Tarif scolaire
Durée
+/- 1h15 (Sans pause)
Public
+14 ANS
Langue
Français

Début octobre 2020 à Manhattan, une statue de méduse a été érigée face au tribunal pénal où ont été jugées nombre d’affaires d’abus sexuels, dont la condamnation à 23 ans de prison pour viol de Harvey Weinstein. Destinée à être un symbole de la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes et un hommage au mouvement Me too, l’oeuvre a immédiatement fait débat. Comment alors ne pas y voir un écho à la statue Lady Rosa de Sanja Ivekovic qui avait elle aussi pour vocation de dénoncer les violences faites aux femmes et de soulever la question de leur représentation dans la société. Ces statues s’inscrivent dans la lignée de la lutte féministe et révèlent toutes deux la puissance des symboles dans l’espace public. Cette pièce de Nathalie Ronvaux donnera ainsi la parole à Lady Rosa. La statue devient personnage et interroge les raisons de cette violente polémique à laquelle elle a été confrontée. À travers sa voix, le monologue explorera les thématiques de la censure, du patriarcat, du rôle et des représentations de la femme en temps de guerre et de paix, des stéréotypes, du corps de la femme et des injonctions de la société.

Nathalie Ronvaux, Texte. Aude- Laurence Biver, mise en scène. Céline Camara, interprétation. Claire Wagener, assistance à la mise en scène. Claire Parsons, création musicale. Antoine Colla, lumières. Anouk Schiltz, costume, scénographie.
Une production du Théâtre du Centaure en coproduction avec le Kinneksbond - Centre Culturel Mamer.
Vous aimerez aussi