Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.
18:30
Tarifs
25€ Tarif normal
12,50€ Tarif jeunes
1,50€ Kulturpass
Durée
+/- 3h30 (Sans pause)
Langue
Luxembourgeois
COVIDCHECK
sous le régime CovidCheck

Have you ever had a dream that you thought was real? And if you couldn’t wake up from that dream? How could you distinguish that dream from reality? (Morpheus, The Matrix)

Aber die Wahrheit gilt nicht als oberste Macht. Der Wille zum Schein, zur Illusion, zur Täuschung, zum Werden, zum Wechsel (zur objektiven Täuschung) gilt hier als tiefer, ursprünglicher, metaphysischer als der Wille zur Wahrheit, zur Wirklichkeit, zum Sein - letzteren ist selbst bloss eine Form des Willens zur Illusion (Nietzsche)

Etant donné l’accumulation des preuves, il n’y a pas d’autre hypothèse plausible que la réalité. Etant donné l’accumulation des preuves du contraire, il n’y a pas d’autre solution que l’illusion. (Baudrillard, Le crime parfait)


Le nouveau projet de la Volleksbühn, De Bësch (La Forêt), est une expérience immersive hors les murs, une performance hybride entre chasse au trésor et pièce de théâtre. Nous plongeons dans un monde librement inspiré par Lord of the Flies et The Matrix qui nous invite à explorer par nos cinq sens les grands thèmes métaphysiques qui ont toujours préoccupé l’humanité et qui sont — aujourd’hui plus que jamais — d’une brûlante actualité : qu’est-ce que la vérité ? Dans quelle réalité voulons-nous vivre ? Jouissons-nous véritablement de notre libre-arbitre, ou ne serait-ce qu’une illusion ? Un journaliste d’investigation découvre que le monde dans lequel nous vivons est un trompe-l’oeil. Il trouve une manière d’échapper à ce simulacre et se retrouve alors dans De Bësch — un reliquat du monde tel qu’il était autrefois. Là, il rencontre d’autres personnes ayant également quitté — de gré ou de force — le confort de leur béate ignorance. Pendant que certains essayent d’obtenir le meilleur des deux mondes et que d’autres tentent désespérément de retrouver leur « chez soi », tous et toutes découvrent les raisons de l’esclavage virtuel de l’humanité et se voient forcés de faire face à leur propre raison d’être…


De Bësch est une expérience en forêt. Nous vous prions donc de vous munir de vêtements et de chaussures appropriés et de respecter l'environnement. Des bus emmèneront le public des théâtres au lieu de l’expérience (Départ : CAPE à 18h30). Des informations et des directives supplémentaires seront fournies par email après l'achat de votre billet ou à l'approche des dates de représentation.

Max Jacoby, Anne Simon, idée, texte, mise en scène. Jacques Schiltz, collaboration artistique. Agnes Hamvas, costumes, scénographie. Plastiklova (Yu Oda & Laurent Warnier), musique. Karoline Maes, production.
Une coproduction de Volleksbühn, Kinneksbond, Centre Culturel Mamer, CAPE-Centre des Arts Pluriels Ettelbruck, Kulturfabrik, Centre culturel Esch/Alzette, Aalt Stadhaus - Centre Culturel Régional Differdange, Trifolion Echternach, Kulturhaus Niederanven, Prabbeli - Centre Socioculturel Régional Wiltz, Artikuss Zolwer, Mierscher Kulturhaus. Avec le soutien du Ministère de la Culture et de l’OEuvre de Secours Grande Duchesse Charlotte.
01 octobre 2021 | 18:30
02 octobre 2021 | 18:30
03 octobre 2021 | 18:30
Vous aimerez aussi